[LABOURET (Auguste)]

Fonds de dessins et d’archives personnelles autour d’Adolphe Joseph Auguste LABOURET, maître-verrier

France, XXe siècle

Divers formats et divers supports.

English abstract

[LABOURET (Auguste)].
Collection of drawings, sketchbooks and personal archives


France, Spain, Italy and Canada, 20th century
Various formats and various media.


Auguste Labouret (Laon, 1871 - Crozon, 1964) was a French glass painter, glass-maker and mosaicist : he opened his first workshop in Paris, rue du Cherche-Midi. This collection offers interesting perspectives on his work, with sketchbooks containing stained glass projects, drawings of landscapes from his travels (Italy, Sicily, Spain and France) as well as seven notebooks with drawn views of Canada (1938-1945). He is responsible for 240 stained-glass windows at the pilgrimage Church of Saint-Anne-de-Beaupré (Québec) which he considered his masterpiece. The sketchbooks and notebooks are
completed by family archives with 19 signed autograph letters.

Très riche fonds de dess­ins et d’archives per­son­nelles d’Auguste Labouret (Laon, 1871 – Cro­zon, 1964), peintre-ver­ri­er et mosaïste français du XXe siècle. Ancien élève de l’École nationale des Beaux-Arts, il par­ti­cipe à l’ensemble des Expos­i­tions uni­versell­es. Présid­ent du Syn­dicat général des cristaller­ies et ver­rer­ies d’art de France, il est égale­ment char­gé de la res­taur­a­tion des vit­raux anciens des monu­ments his­toriques. Il dépose un brev­et en 1938 pour l’innovation du vit­rail en dalles de verre clois­on­né ciment.

Esquisses de trav­ail sur des pro­jets de vit­raux, dess­ins de pays­ages de ses voy­ages dans 11 cahiers en spirales intit­ulés « Italie », « Sicile », « Espagne » et « France » et 7 car­nets entoilés dont des « Pine­hurst » (« lin­en fin­ish ») dans lesquels sont dess­inées des vues du Canada (voy­age entre­pris de 1938 à 1945 lors de la réal­isa­tion des ensembles de ver­rières pour la cathéd­rale Sainte-Anne-de-Beau­pré, près de Québec). L’ensemble est réal­isé au fusain, au cray­on, ou encore à l’encre, rehaussé de couleurs à la gou­ache et cray­ons gras. Des témoignages de la Grande Guerre pour laquelle il a servi sont esquis­sés par des croquis d’avions.

Archives familiales : 19 lettres auto­graphes signées adressées par divers expéditeurs à Auguste Labouret (1917−1945) dont une adressée par le curé de Sois­sons au sujet de la res­taur­a­tion des vit­raux de son église Sainte-Eugénie com­mandée auprès du maître-ver­ri­er, et à « André » d’une « Soph­ie » dans les années 1940 [ ?] ; 13 poèmes à l’encre noire sur papi­er in-8 ; livret de famille ; 2 extraits d’actes de décès d’Auguste et de Jeanne Adèle Sauer, son épouse ; 2 livrets milit­aires ; art­icle dac­ty­lo­graph­ié de Joseph Pichard « LABOURET et le Vit­rail en dalle de verre » ; note de ser­vice de 1916, com­mis­sion de vaguemestre, et lettre d’un offi­ci­er recom­mand­ant le sold­at Labouret pour ses tal­ents de dess­in­ateur ; 1 pho­to­graph­ie de Claire Labouret, fille d’Auguste, deux pho­to­graph­ies d’Auguste Labouret, un por­trait et un por­trait dans son atelier contre­collé sur car­ton ; un dessin au fusain d’Auguste Labouret en per­mis­sion, cigar­ette à la bouche, d’avril 1916 par Stein­len, dédié à Jeanne Labouret ; 3 cartes postales dont une signée représent­ant le biplan « Astra » piloté par Labouret, 1911 et une représent­ant son régi­ment ; et 230 épreuves pho­to­graph­iques (1926 -1929) Bretagne, Par­is, Ver­sailles, vacances en famille et amis, Magny les Hameaux (Gif), dont 2 pho­tos des années 1960 en Bretagne.