Ensemble de chansons populaires du XVIIIe siècle.

[MUSIQUE]. [ANONYME].

Recüeil d’airs choisis de differents autheurs, à 2 ou 3 parties

France, XVIIIe siècle

In-4 oblong, 255 pages à l’encre brune sur papier ; plein cuir de basane brun moucheté, dos à six nerfs guillochés orné de caissons à fers dorés, pièce de titre sur maroquin bordeaux Airs choisis, filet d’encadrement sur les chasses (reliure de l’époque)

Dimensions : H. 200 × L. 265 mm.

English abstract

[MUSIC]. [ANONYMOUS].
Recüeil d’airs choisis de differents autheurs, à 2 ou 3 parties
In French, manuscript on paper
France, first quarter of the 18th century


Perfect example of these songbooks, compilations of drinking songs (“chansons à boire”), very popular in the 18th century. This is likely a manuscript which is inspired by collections printed by Jean-Baptiste-Christophe Ballard in Paris, under the title Recueil d’airs sérieux et à boire, de différents auteurs, published monthly (see: Bibliothèque nationale de France,
digitized number: NUMM-1167219).


Provenance: ex-libris “A. de Lavergne” on the upper counterplate. This is Alfred de Fidedy de Lavergne de Fontbonne (1769-1831), originally from Clermont-Ferrand in Auvergne.

Portées, notes et paroles sont inté­grale­ment et soigneuse­ment cal­li­graph­iées d’une élégante écrit­ure à l’encre brune. Par­fait exemple de ces car­nets de chan­sons, com­pil­a­tions d’airs à boire très pop­u­laires au XVIIIe siècle.

Nous sommes très prob­able­ment face à un manuscrit qui s’inspire de recueils imprimés par Jean-Bap­tiste-Chris­tophe Bal­lard à Par­is, sous le titre Recueil d’airs sérieux et à boire, de différents auteurs, pub­liés men­suelle­ment[1]. Chaque recueil, com­posé de pièces inédites, présente en un volume de format in-8 deux parties (trois parties dès 1665), d’abord en vis-à-vis puis, seule­ment à partir de 1685, en partition.

Les grands noms de com­pos­iteurs de ces airs pop­u­laires se ret­rouvent dans l’ensemble des recueils, y com­pris celui-ci : Nic­olas Ren­i­er, (16..-173.). ; Jean Des­fon­taines (1658?-175.) ; Jean-Féry Rebel (1666−1747) ; André Campra (1660−1744) ; Michel Pig­no­let de Montéclair (1667−1737) ; Nic­olas Berni­er (1665−1734) ; Michel de La Barre (vers 1675 – 1745) ; Jean-Claude Gil­li­er ; Louis de La Coste ; et tant d’autres.

Liste des chan­sons : Air aboire de mon­sieur Roy­er, p. 1 ; Air aboire de mon­sieur Berni­er, pp. 8, 128, 130, 204 ; Air aboire de mon­sieur Des­voyes, p. 12 ; Air aboire de mon­sieur de Lab­arre, pp. 14, 69, 116 ; Recit de Basse. A boire, pp. 18, 146 – 147, 156 – 157, 161, 168 – 169, 210 – 211 ; Air aboire de Mr Pruni­er Le fils, p. 20 ; Air aboire de Mr de monte clair, p. 22 ; Air aboire de mon­sieur Dubreüil, p. 24 ; Air aboire de Mr Des fon­taines, pp. 26, 38, 48, 94, 118, 133, 192, 225 (Exer­cice du verre) ; Air aboire de Mr marchand, p. 28 ; Air aboire, pp. 16, 30, 32, 35, 44, 46, 51, 58, 60, 62, 64, 72, 79, 81, 84, 88, 96, 101, 104, 106, 110, 120, 122, 136, 138, 140, 143, 150, 164, 174, 176, 178, 183, 184, 190, 199 – 201, 208, 234 ; Ron­deau, pp. 54, 172 ; Air de van­danges, p. 75 ; Air d’automne, p. 77 ; Air aboire de Mr de coste, p. 91 ; Air aboire de M. Diroye, p. 98 ; Air aboire de Mr Rebel, pp. 112, 124 ; Air aboire de Mr Campra, pp. 126, 214 ; Air aboire de Mr Renaud, pp. 154, 218 ; Air sérieux de Mr L. marc, p. 158 ; Air aboire de Mr Gil­li­er, p. 162 ; Air paysan, p. 181 ; L’hûitre à l’Ecaille, p. 188 ; Air aboire de Mr Ren­i­er, p. 195 ; Air de Mr de La Chap­pelle, pp. 220, 236, 238, 241, 242, 243 ; Dia­logue, p. 244.

Ex-lib­ris : « A. de Lavergne » sur le contre­plat supérieur. Il s’agit d’Alfred de Fidedy de Lavergne de Font­bonne (1769−1831), ori­gin­aire de Cler­mont-Fer­rand en Auvergne. Offi­ci­er et che­va­lier de Saint-Louis, il est anobli par ordon­nance roy­ale du 19 mars 1817. Armes : d’azur à la lyre d’or soutenue d’une épée d’argent montée d’or.

État : coins émoussés, nerfs abîmés, épi­der­m­ure sur le plat inférieur. Le premi­er feuil­let de la Table (p. 249) est découpé net, sans altération.

[1] (exemple à la Bib­lio­thèque nationale de France, cote numérisée : NUMM-1167219).

Bib­li­o­graph­ie : GOU­JON Jean-Phil­ippe, La con­tri­bu­tion d’André Campra aux Recueils d’airs sérieux et à boire pub­liés par les Bal­lard de 1695 à 1724, Cahiers Philidor, 37, pp. 13 – 21 ; GOU­JON Jean-Phil­ippe, « Les Recueils d’airs sérieux et à boire des Bal­lard (1695−1724) » in : Revue de Musi­co­lo­gie, t. 96, n°1 (2010), pp. 35 – 72.